mardi 8 juillet 2008

Hypocrisie au Tour de France: on touche le fondement

Cette fois ça y est, les actualités l'ont claironné. A l'eau claire, honni le remontant: 2008 est le Tour du Renouveau (TR). Les organisateurs y ont été sans prendre de gants. Les dopés sont restés à la maison. L'équipe Astana n'a pas été autorisée à participer. En selle!
Mais il y a une couille. Et de la couille au TR, il n'y a qu'un doigt. L'un des deux grands favoris, Alejandro Valverde a vu son nom apparaitre dans les documents du fameux Dr Fuentes. Et il est en (vice de) forme. Le gaillard a déjà porté le maillot cireux pendant quelques jours en ce début de TR. Il est recta. Ca, ça fait mal.
Le premier contre-la-montre a permis de saisir la pleine mesure du talent de Stefan Schumacher, un autre champion, qui en a mis la plein la vue, laissant une impression fausse. Sceptique? Le cycliste allemand avait été contrôlé positif aux amphétamines lors d'une analyse sanguine pratiquée après une arrestation pour conduite en état d'ivresse il y a quelques mois. "Cela n'a rien à voir avec le dopage. Il a célébré son succès des championnats du monde avec des amis dans une discothèque de Stuttgart", déclarait alors le responsable de son équipe Michael Lehner. Une affaire qui rappelle celle d'un certain Tomeke Tomeke Boonen qui a lui reçu un mois de congé des organisateurs du TR pour aller s'éclater dans les discothèques monégasques. Ah, on en chie! A selle! Qu'on dise que le Tour sera ouvert, indécis, oui. Mais renouvelé. Il y a loin de la coupe aux lèvres. La purge est utopique. Ah oui! J'oubliais. Jeannie Longo a décroché mardi un 55ème titre national à 49 ans. Le cyclisme féminin tarde à se renouveler. Mamie n'a pas encore troqué la longotte pour l'alèse. Le TR concerne moins le sexe faible.

Durum

2 commentaires:

agricul a dit…

La plus grande hypocrisie, c'est qu'on vient de vivre un mois d'Euro sans évoquer le dopage ! Et à Wimbledon non plus. Deux événements remportés par des compatriotes (on a même parlé d'adeptes) du Dr Fuentes.

durum a dit…

il est vrai que la musculature de phenomenadal est assez spectaculaire. est-ce l'effet de la piqûre ou de son saillant marcel? dans le tennis comme dans le foot, on s'inscrit dans la continuité. personne ne parle de renouveau. pourquoi ne parle-t-on pas du dopage dans ces sports-là? parce qu'ils sont moins "populaires"? parce qu'ils brassent plus d'argent?