samedi 12 avril 2008

La flamme olympique, souvenir de l'Allemagne nazie

On parle beaucoup de la flamme olympique ces derniers jours dont le parcours connaît quelques tribulations sur fond de demande de respect des droits de l'Homme à la Chine, hôte des Jeux. Anachronisme curieux, la flamme olympique présentée par d'aucuns comme un symbole des Droits de l'Homme a été pour la première fois arborée... en 1936 lors des Jeux Olympiques de Berlin organisés par l'Allemagne nazie. Il est étonnant que ce symbole se soit perpétué au fil du temps pour revenir avec force au devant de l'actualité en 2008. Il est consternant et terrifiant que le Comité olympique international continue à s'inscrire dans ce qui fut un élément de propagande hitlérienne.

Durum

2 commentaires:

Ø a dit…

La fête des mères est une création de Pétain sous le régime de Vichy.

Andre a dit…

Même la bagarre autour de la flamme a déjà eu lieu a l'occasion des jeux de 1936. Lors de la traversée de la flamme sur le territoire de la Tchecoslovaqui (qui allait bientôt devenir le protectorat Bohmen und Mahren) les "gauchistes" tchèques ont réussi éteindre la torche de fabrication Krupp-Essen qui avait une autonomie de quelques minutes seulement. Les défilés au flambeau étaient le fer de lance de la "public relation" Nazi et il est assez étrange que le Comité Olympique a décidé de garde cette cérémonie par la suite.