jeudi 17 avril 2008

Julie Néerlandez Néerlandez

La nouvelle secrétaire d'Etat liégeoise Julie Fernandez Fernandez n'est pas encore vraiment rompue aux subtilités de la syntaxe néerlandaise. C'est une litote. S'exprimant dans la langue de Vondel au parlement, elle baraguine un charabia digne de la pauvre Gisèle Mandaila qui a sévi avant elle. A l'écoute de ses réponses, les parlementaires néerlandophones ne sont pas certains d'avoir compris toute la subtilité de son propos et se voient incapables d'exercer leur contrôle parlementaire.
La chose est parfois vraie en sens inverse et reflète la réalité d'une démocratie en voie de délitement. La Belgique est aujourd'hui la somme de deux opinions publiques représentées par deux mondes politiques qui ne se comprennent plus.

Durum

4 commentaires:

landbouwer a dit…

Contrairement à la très bilingue Brigitte Grouwels, j'estime qu'il est préférable d'être compétent mais unilingue plutôt que d'être un bilingue incompétent. Cela dit, on ne connait pas encore son degré de compétence...

PS. le titre est excellent !

Anonyme a dit…

Alan Greenspan a dit une fois "Si les gens m'ont compris, c'est que je me suis mal exprimé"

Wireless a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Compétent et unilingue n'est-ce pas contradictoire? Il ne doit pas être imossible de trouver des personnes qui cumulent (pas des mandats masi les qualités susmentionnées)!