samedi 2 mai 2009

Le Palais royal touche des subventions européennes

Les Etats-membres de l'Union européenne publient depuis jeudi, et pour la première fois, règlement européen oblige, la liste des bénéficiaires de la politique agricole commune. On savait déjà qu'en Grande-Bretagne, la famille royale, propriétaire de nombreux terrains bénéficiait d'aides importantes. Elles sont évaluées à 530.000 euros, peut-on découvrir. Surprise en Belgique. La famille royale est également bénéficaire de subventions agricoles européennes. En 2008, la Donation royale a reçu 12.892,50 euros pour des terrains à Villers-sur-Lesse (http://www.belpa.be/pub/FR/index.html). Il s'agit des terrains jouxtant le château de Ciergnon, près de Rochefort, l'une des résidences secondaires de la famille royale.

Durum

7 commentaires:

Ø a dit…

Monsieur Kebab,

Vous semblez ignorer beaucoup de chose car figurez-vous que les 12.892,50 €, c'est vous en partie qui les avez reçu.
Sans doute ignorez-vous que la "Donation Royale" regroupe l'ensemble des biens que le Roi Léopold II donna à l'Etat Belge.
Certains de ces biens sont à la disposition du Roi, d'autres comme les terres agricoles sont loués afin de procurer des rentrées à la Donation qui est financièrement autonome.

Il dès lors totalement faux de prétendre que la famille royale a touché 12.892,50 €.

Durum a dit…

J'ignorais qu'il était dorénavant loisible au grand public de se promener dans les jardins du château royal de Ciergnon, voire d'y participer à une partie de chasse avec tonton Philippe et la famille.

David a dit…

Tout à fait d'accord avec Ø. Même la DH n'a pas osé le raccourci Donation Royale = Famille Royale.

Dommage.

Durum a dit…

Je sais que cela reste un tabou et que certains ne souhaitent lire que ce qui les arrange mais le patrimoine de Villers sur Lesse comme les châteaux de Ciergnon et de Fenffe notamment sont à disposition exclusive de la Maison royale. Il suffit d'interroger les riverains pour savoir que la famille royale et ses amis y organisent régulièrement des parties de chasse.

Durum a dit…

Pour être complet, vous trouverez également ci-joint la composition du Conseil d'administration de la très indépendante Donation royale:
il s'agit de dix membres, dont quatre dignitaires ou anciens dignitaires de la Cour.
Président : G. Mertens, chef honoraire de la Maison Militaire du Roi;
Administrateur délégué : Ph. Lens, inspecteur principal auprès de l'Administration du cadastre, de l'enregistrement et des domaines;
Administrateurs : C. Delbeuck, directeur général de la Direction des Ressources naturelles et de l'Environnement de la Région wallonne, conseiller technique;
L. Hombroeckx, conservateur honoraire des hypothèques, conseiller administratif;
T. Janssens de Bisthoven, conseiller à la Maison de la Reine Fabiola;
C. Kirschen, chef de cabinet-adjoint honoraire du Roi;
Baron Narmon, past-president du Conseil d'Administration du groupe Dexia;
G. Noels, chief economist et partenaire de la S.A. Petercam;
V. Pardoen, intendant de la Liste Civile;
J. Van Slycken, directeur de l'Institut de sylviculture et de gestion de la faune sauvage de la Région flamande, conseiller technique;
P. Warnauts, chef du protocole de la Cour.

The Queen is dead a dit…

Après la dégringolade de ses fortis, ces 13000 euros vont mettre du beurre dans les épinards d'albert !

Ciergon est en effet réservé à l'usage exclusif de la famille royale : je me demande même si on a pas dû dévier un tronçon du Ravel qui passait trop près du château. Apparemment, les contribuables-promeneurs dérangaient Falbala et Paella dans leurs séances de monokini !

Durum a dit…

Membre du CA de la Donation, Geert Noels fait partie du Comité Lamfalussy chargé de plancher sur une nouvelle architecture financière dans notre plat pays après la débacle Fortis. J'espère qu'il trouvera d'autres recettes que de pomper les subventions de la PAC au profit de la famille royale.
Une trentaine d'experts de l'establishment étaient au chevet de Fortis pendant sa convalescence (dont le chef cab adjoint de Reynders, Pierre Wunsch, l'homme qui va blacklister les actionnaires récalcitrants).
Par ailleurs, je comprends que pour des raisons d'intérêt public on ait préservé le contribuable des horreurs qui eussent pu lui être montrées en spectacle dans les jardins de Ciergnon.