mardi 24 février 2009

Paul Magnette rêve d'Europe

Paul Magnette a été attiré au parti socialiste par Elio Di Rupo pour l'aider à se dépêtrer du bourbier carolo dans lequel il était englué. Il a jusqu'ici réussi le premier stade de sa mission, les crocodiles ayant été sortis de la marre. Le Boulvard de l'Empereur coomptait donc sur lui pour confirmer l'essai et tirer la liste de l'arrondissement aux élections régionales.
Mais Magnette ne sent pas Namur, la buvette de son parlement, les discussions de comptoir de ce gros conseil communal. Il a été brièvement ministre wallon avant de monter au fédéral mais ce qu'il veut, le politologue, spécialiste des questions européennes, c'est siéger à Strasbourg.
Initialement, le PS avait prévu un autre scénario, tenté de placer Elio Di Rupo en tête de liste européenne. A tout le moins, si le fédéral ne s'invite pas aux scrutins. Va-t-il laisser cette tête de liste à Magnette? Dangereux, lui qui n'a jamais connu l'opportunité de se présenter au suffrage serait directement mis dans le bain dans la plus grande circonscription (avec celle du Sénat). Sera-t-il premier suppléant? De Di Rupo? Ou de Daerden? Sachant que Michel devrait pousser la liste à Liège, laissant une place à son fils Frédéric sur la liste européenne.
En attendant, le politologue fait parler de lui, publiant un livre sur l'avenir du socialisme (Le bel avenir du socialisme), ce qui a fait dire à certains observateurs qu'il se place déjà en futur président de son parti.
Fils de parents communistes, Magnette n'est pas un révolutionnaire. Il prend pour modèle Dominique Strauss-Kahn, tenant de la social-démocratie, l'homme qui à l'instar d'Elio Di Rupo en Belgique, a accompagné la libéralisation voulue par l'Europe. Récemment sur la RTBF, il prônait la mise en place d'une quatrième voie, quelque part entre Tony Blair et Olivier Besancenot. A l'heure où l'arène parlementaire se transforme regulièrement en cirque, Magnette entre en piste en proposant un numéro d'équilibriste. Attention à la chute.

Durum

4 commentaires:

agriculteur a dit…

Rassurez-moi ! Si Magnette se présente pour les européennes, c'est quand même pas pour siéger parmi tous les has-been du Parlement européen ? (Je sens que je vais me faire incendier par le Colonel Moutarde...)

Durum a dit…

Je trouve ce propos ludique, taquin et moqueur...

agriculteur a dit…

Certes, mais comme les supporters de l'Antwerp ou de Genk, je pense ce que je dis ;-) !

Colonel Moutarde a dit…

Je découvre tardivement ce commentaire taquin... Je répondrai ludiquement qu'à force de répéter que le Parlement européen est un cimetière pour éléphants politiques, on accrédite l'idée que la démocratie communautaire est moribonde. Mais je m'abstiendrai de défendre une nouvelle fois la démocratie européenne, sous peine de me voir traiter de despote éclairé, voire de dictateur....