samedi 1 mars 2008

Le MR se prépare aux élections anticipées

L'ensemble des mandataires et parlementaires MR va partir à la rencontre de la population durant les trois prochains mois au travers d'une opération baptisée "de vous à nous". Dans chaque arrondissement sera organisée une soirée grand public avec à l'agenda 4 grands thèmes: le pouvoir d'achat, l'emploi, les pensions et la sécurité (des thèmes qui sonnent très fédéral).
Il n'en faut pas beaucoup plus pour penser que le MR songe de plus en plus sérieusement aux élections anticipées alors que personne ne voit comment sortir de la crise qui mine le pays depuis bientôt un an.
Il nous revient d'ailleurs à plusieurs sources que si l'on entend moins les socialistes aujourd'hui sur la fameuse question des intérêts notionnels (ce système de réduction de l'impôt des sociétés qui susciterait de nombreux abus au détriment des caisses de l'Etat) c'est parce qu'à l'occasion du budget 2008, le MR a brandi la menace d'élections anticipées si le PS continuait à exiger de revoir la loi. Or, le bruit fait autour de la gestion de la ville de Huy par Anne-Marie Lizin ne sert pas la cause du PS dont la réputation est déjà entâchée par une série d'affaires locales à Charleroi notamment. Le PS n'est pas prêt pour des élections anticipées.
Cependant, si la situation concernant les intérêts notionnels venait à être confirmée, entraînant d'importantes moins-values pour les caisses de l'Etat (sans compter qu'à l'instar de 2007, on a peut-être surévalué d'autres recettes fiscales lors de la confection du budget), c'est alors la crédibilité du ministre des Finances qui serait écornée. Didier Reynders n'a peut-être pas envie d'attendre juillet et que la vérité sur la gestion de son département éclate au grand jour.
Deux signaux viennent d'étayer cette thèse: une interview dans La Libre dans laquelle il a tiré sur tout ce qui bougeait, le CD&V et Yves Leterme en tête mais aussi le "cartel" PS-cdH; l'annonce d'une grande tournée aux quatre coins de la communauté française en pleine turbulence fédérale. De vous à nous, ça sent les élections.

Durum

5 commentaires:

agriculteur a dit…

Et s'ils avaient plus simplement choisi l'opposition ? Leur opération de com' aurait alors uniquement pour but de se poser en martyrs en vue des régionales…

Anonyme a dit…

Moi j'en dis: Lizin du balai! et Tirez sur Renders au bazuka !

La Boulette a dit…

On voit mal ce que la Belgique, et même le MR, auraient à gagner avec des élections anticipées. Le cdH et Ecolo renforcés, les libéraux stables du côté francophone, avec peut-être une percée du FN. La Liste De Decker, la N-VA, le Vlaams Belang renforcés du côté flamand. Le scénario parfait pour l'explosion de la Belgique...

Colonel Moutarde

agriculteur a dit…

Durum et Colonel Moutarde, vénérables rédacteurs de 'La Boulette', devraient accorder leur violons, car une boulette coupée en deux, on ne peut plus appeler ça une boulette...

La Boulette a dit…

Que du contraire, cher agriculteur, la Boulette, c'est du journalisme débatoire, décentralisé, rhizomique... Elle peut se couper en deux sans craindre la schizophrénie. Et puis, en l'occurrence, c'est plutôt Reynders qui ferait mieux de ne pas se laisser aveugler par son ambition.

Colonel Moutarde