vendredi 19 juin 2009

D. Reynders a cru arrêter José H. au Mont des Oliviers

En affichant pendant la campagne électorale, sur FaceBook, son soutien à Didier Reynders, sa soeur Danièle Reynders, Procureure du Roi de Liège a commis une faute, au moins sur le plan éthique. Celle-ci a pris sa véritable dimension dans le cadre des perquisitions qui ont visé le président du Parlement wallon, José Happart. Au centre d'une instruction pour un présumé conflit d'intérêts qui aurait été alimentée par un entrepreneur escroc, le Peu Socialiste (PS) José H. a vu se focaliser sur lui une importante attention médiatique à la faveur d'une série de perquisitions le concernant directement. Alors qu'il n'avait pas encore été auditionné par le juge d'instruction, la procureure Reynders se répandit le matin même des perquisitions en déclarations fracassantes devant les caméras de télévision. De son interrogatoire par le juge d'instruction, José H. est finalement sorti non inculpé.
Après une enquête interne à l'appareil judiciaire portant sur sa campagne réformatrice, Mme Reynders est aujourd'hui visée par une plainte de José H. Et quand bien même, s'il apparaissait in fine que Mme Reynders devait avoir agi dans le respect de la loi et des usages, désamorçant la bombe H, il apparaît avec beaucoup d'acuité que si la soeur à DJR prête, depuis sa nomination, le flanc à la critique, elle le fait aujourd'hui d'autant plus facilement qu'elle a offert à tous ses détracteurs un maximum de rameaux pour se faire battre, aidée d'ailleurs en cela par son frère de président réformateur mal gravité, qui ne trouva rien d'autre à redire durant la campagne faite par sa soeur en son soutien, que "des journalistes avaient découvert qu'elle était ma soeur, poussant l'investigation plus avant, ils ont aujourd'hui relevé que je suis son frère".
L'idée selon laquelle le clan Reynders a placé une première salve destructrice d'oléacées au premier jour des négociations des gouvernements régionaux sera difficile à battre en brèche. Le MR a fait du système PS le moteur de sa campagne. Aujourd'hui, c'est le système Reynders qui apparaît au grand jour.

Durum

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Rarement lu autant de conneries en si peu de lignes...

Danielle Reynders est la seule de Didier Reynders, comme Magnette a un frère et Di Rupo aussi. La seule différence, c'est que jamais Edmée De Groove n'a invité Mme Reynders à profiter de l'open bar de Jet Air à Ténériffe...

Interstate 5 a dit…

Moi je trouve les quelques lignes de Durum salutaires...
Pour rappel, Reynders organise des open bar à Cannes, à nos frais : http://boulettemoutarde.blogspot.com/2008/05/festival-dj-bling-bling-reynders.html

Durum a dit…

@anonyme,
je ne comprends pas où vous voulez en venir avec votre démonstration. bien entendu que les petits voyages entre amis de mme De Groeve sont condamnables. mais le post visé concerne un des personnages les plus importants du royaume dans le système judiciaire, qui ne cache pas son ambition d'en finir avec l'infréquentable PS, et qui dès lors s'expose à la critique dans la gestion du ministère public, alimentant un sentiment de partialité dans la justice rendue. on parle volontiers de la vérité des urnes, de la vérité judiciaire, etc. je ne crois pas à 'la' vérité de la blogosphère, le 2.0 ayant, mon très cher (con)frère, comme principale qualité de susciter l'interactivité. je suis pour l'interaction construite, sorte d'addition de vérités subjectives. et ta soeur, elle bat le beurre?

Anonyme a dit…

Cher Blogiste Durum, je trouve telle une métaphore gastronomique, "votre mise en place" exquise. Mais attention, les hordes de "anonymistes" de douteuse filiation pourraient ne pas aimer votre pied dans leur assiette. Sauf si être dans le collimateur du boucher ne vous fait pas peur. Continuez surtout.

pietmoz a dit…

Je tiendrais juste à signaler à ce débat gustatif que le même Didier R serait ami sur facebook avec une certaine Rebecca Fouffe qui revendique comme activité la levrette et la sodomie. Effet Berlusconi quand tu nous tiend....

Interstate 5 a dit…

Tu fais bien de le signaler, Pietmoz!
Je mettrais ma main au feu que 'Rebecca Fouffe' est un pseudo ! J'ai une piste : elle a les mêmes initiales qu'un affairiste libéral (ex-catho) dinantais (trop) connu ;-) !

Durum a dit…

cher(s) anonyme(s),
merci pour vos encouragements. la pièce, je l'aime... bleue;-)